Jenny Bel’Air | Une créature

De Funky Pearls Team

Jenny Bel’Air | Une créature

Jenny Bel'Air, célèbre physionomiste du Palace, icône transgenre des folles nuits parisiennes des années 70 et 80.


Il possède un pouvoir mystérieux sur cette décennie folle.

François Jonquet est un écrivain français, connu pour Je veux brûler tout mon temps (seuil | 2018).

Il a également écrit des critiques d'art sur la section arts d'Artpress.com

L'écriture de François Jonquet évoque toujours un sentiment de liberté, tant dans la façon dont il décrit ses personnages.


Cette fois, les lecteurs peuvent découvrir Jenny Bel'Air, une créature sortie en poche le 22 avril 2021.

Jenny Bel'Air | Une créature

Il s'agit d'une histoire poignante - romancée - de la vie d'une ex-physionomiste du Palace (mythique boîte de nuit parisienne, ndlr), une figure trans des années 70 et 80 revenue de tout.

En avance sur son temps, sa vie charmante a embrasé la Ville Lumière, célèbre pour avoir dansé dans les bras de Gainsbourg.


Avec une décennie d'avance sur son temps, sa success story revient sous toutes ses facettes avec cette diva raffinée.

Jenny Bel'Air | Une créature

Jenny Bel'Air est la reine de la nuit. Elle sélectionne et choisit ses célébrités à sa guise.

Pourtant, son goût raffiné lui assure un niveau de distinction immédiatement reconnaissable. Féminine et pourtant puissante, une présence forte qui ne passera pas inaperçue.

"Elle était la personne la plus charismatique que j'aie jamais rencontrée", déclare Martine Bonneville, qui se souvient de Jenny Bel'Air avec beaucoup d'affection.

Jenny Bel'Air | Une créature

Défiant les conventions, Jenny Bel'Air avait un look unique qui a marqué toute une génération.

Lorsqu'elle faisait son entrée, tout le monde tournait la tête et chuchotait dans son dos.

Jenny Bel'Air a commencé la révolution, avec ses bijoux, sa ligne de mode  et de maquillage.

Avec son charisme, elle a changé toute la perception de ce que pouvait être une mondaine, et le monde a changé avec elle.

Tout en travaillant au Palace, Jenny traîne sa valise de squat en appartement d’amis.

Jenny Bel'Air | Une créature

Jenny est une jeune orpheline qui a grandi dans les rues de Paris.


Elle utilise sa sagesse de la rue et sa personnalité charmante pour reconnaître les bons et mauvais clubbers.

Calme et détendue au premier abord, Jenny porte son expérience de la vie parisienne comme une armure.

Vous pouvez sentir le pouls de la ville dès que vous franchissez ses portes.

Une frénésie haletante vous submerge, mais derrière tous les clichés, se cache un endroit magnifique où les stars s'amusent... et meurent.

Jenny Bel'Air | Une créature

 

Son point fort, mêler chant et comédie avec une facilité déconcertante.

De la vie à la scène, il n'y a qu'un pas. Des spectacles Pot-Pourri ou Divine Décadence au restaurant Le Petit Robert (haut lieu de la communauté LGBT - lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres - aujourd'hui fermé, ndlr) "la Diva" mêle le chant et la comédie avec une facilité déconcertante.

 

Elle est naturelle. Que ce soit sur le grand écran ou sur scène, Jenny Bel'air s'intègre.

Jenny Bel'Air remonte à mai 1968, lorsque le mouvement de liberté En marge du F.H.A.R (Front homosexuel d'action révolutionnaire) organise la première manifestation gay et lesbienne en France.

En marge de l'organisation, un groupe appelé "Gazolines" s'est formé, dont Jenny faisait partie.

Dans une France d'après-guerre, où les protestations et les manifestations atteignent leur apogée au début des années 70, le premier groupe est formé pour représenter la communauté LGBT+.

Le nom "Jenny" vient d'une chanson intitulée "Jenny" de la comédie musicale américaine "Lady in the Dark".

Elle s'est aussi appelée "Michaël", puis "Françoise " et enfin "Jimmy".

Le nom "Bel'Air" vient d'un célèbre hôtel londonien à la personnalité excentrique.

Jenny Bel’Air est née…

#Archive INA "Tout le monde en parle"

Dans sa maison, entourée d'histoires et de souvenirs, Jenny Bel'Air joue son plus beau rôle à ce jour.

Jenny Bel’Air | Une créature